Comment créer un programme de fidélité en 3 étapes simples (+ exemples)
Sommaire
H2 Example
Blog

Comment créer un programme de fidélité en 3 étapes simples (+ exemples)

Commerce
Button Text
Restauration
Button Text
Fidélité
Button Text

Vous voudriez créer un programme de fidélité mais vous ne savez pas par où commencer ? C’est ici que ça se passe ! Environ 62% des Français sont membre d’au moins un programme de fidélité, mais un autre chiffre fait peur : 82% des adhésions ne génèreront aucune visite supplémentaire… Pour ne pas rejoindre le cimetière des programmes de fidélité mal ajustés, voici nos meilleurs conseils (et des exemples) pour créer un système de fidélisation qui fasse vraiment revenir vos clients !

 

  

Qu’est-ce qui fait un bon programme de fidélité ?

 

Tous les programmes de fidélité ne sont pas égaux. Certains échouent à faire revenir vos clients. Pire, la plupart n’arrivent même pas à les enrôler. Pourtant, un bon programme de fidélité, c’est potentiellement 28% de chiffre d’affaires en plus, des clients contents, et des amis pour la vie (bon peut-être pas - mais quand même).

En tout cas, on peut distinguer plusieurs signaux de succès, à avoir en tête au moment de créer un programme de fidélité. Ils sont au nombre de 4 :

  • Absence de barrières à l’entrée,
  • Simplicité et clarté,
  • Personnalisation,
  • Engagement.

 

1 - Absence de barrières à l’entrée 

« Petit un » : un bon programme de fidélité, c’est celui que vos clients acceptent de rejoindre. C’est la base ! C’est la question de l’enrôlement, qui est cruciale. Quelle action vos clients doivent réaliser après un achat pour s’enrôler ? Plus elle est compliquée, et moins vous aurez d’enrôlés. Par exemple, si il faut remplir un formulaire en 2 exemplaires et l’envoyer par courrier, ça commence mal.

 

A l’inverse, un bon programme de fidélité aura l’enrôlement le plus simple, fluide et sans coutures. Réduisez l’effet « interrogatoire » pour les consommateurs, supprimez les questions à l’entrée ! Bien sûr, vous voulez tout savoir sur vos clients, mais chaque question en moins, c’est 10% de clients en plus dans votre programme de fidélité.

 

Bonne pratique : demandez juste le numéro de téléphone lors de l’enrôlement, et laissez les autres questions pour les prochaines visites.

 

[.is--yellow-highlight]Exemple[.is--yellow-highlight] : Les restaurants La Famille ont enrôlé 40% de leur flux de client. 4 clients sur 10 ont accepté de rejoindre leur programme de fidélité Hey Pongo grâce à un enrôlement simplifié et ludique !

 

 

2 - Simplicité et clarté

Voici un point extrêmement important : pour qu’ils s’enrôlent, les bénéfices doivent être faciles à comprendre pour vos clients.

Dès les premières secondes, il faut pouvoir comprendre 3 éléments :

  • la nature des récompenses de fidélité (cadeaux, réduction, privilèges…),
  • la façon de les atteindre (1€ = 1 point, un passage = 10 points, un parrainage = 50 points, etc…),
  • la façon de les retirer.

 

Bonne pratique : Proposez un affichage en point de vente, et pourquoi pas un code QR permettant d’ouvrir la page web de votre programme de fidélité. Ainsi, vos clients peuvent tout comprendre en un clin d’œil sur leur smartphone.

Interface en ligne du programme de fidélité Hey Pongo pour vos clients

3 - Personnalisation

Créer un programme de fidélité, ça permet de se démarquer sur autre chose que le prix ou les produits.

Pour cela, il vous faut un programme de fidélité unique et à votre image. Personnalisez votre programme de fidélité, avec 3 éléments :

  • L’aspect visuel,
  • Les formulations des messages écrits,
  • Les récompenses. 

Les récompenses sont particulièrement importantes : en proposant des articles mémorables et uniques, vous améliorez la mémorisation du programme de fidélité, tout en transmettant l’esprit de votre marque.

Lire l’article : Les 5 meilleures récompenses de programmes de fidélité (et la pire)

 

Bonne pratique : Vous pouvez aussi personnaliser votre programme de fidélité en proposant des façons alternatives de cumuler des points.


[.is--yellow-highlight]Exemple[.is--yellow-highlight] : Adiclub, le programme de fidélité d’Adidas, permet de cumuler des points en faisant son jogging avec les produits Adidas. Faire gagner des points lorsqu’on utilise vos produits, c’est un excellent moyen de créer de l’engagement !

4 - Engagement

Justement, le dernier point, c’est celui de l’engagement client. Un bon programme de fidélité engage vos clients : c’est ce qui permet de créer une relation durable et mutuellement profitable.

Pour générer de l’engagement client et vraiment fidéliser, ne vous contentez pas de récompenser chaque achat ! Allez plus loin : relancez vos clients, communiquez avec eux, faites-les jouer, piquez leur curiosité, proposez une expérience originale, suscitez de l’émotion…

 

Comment ?

Avec un programme de fidélité Hey Pongo, qui propose tous ces leviers d’engagement client, et bien plus encore ! Pour en savoir plus, planifiez votre démo avec un expert de la fidélisation :  

 

 

{{blog__cta-rich-fidelite="/blogpost-cta-library"}}

 

  

[.is--yellow-highlight]3 étapes simples[.is--yellow-highlight] pour créer un programme de fidélité facilement 

 

1 - Définir les [.is--yellow-highlight]objectifs[.is--yellow-highlight]

La première étape de la création d’un programme de fidélité, c’est la plus importante : il s’agit de bien en définir les objectifs ! C’est ce qui permettra d’atteindre tous vos buts, quels qu’ils soient, y compris le premier d’entre eux : générer plus de ventes pour votre entreprise. 

À première vue, l’objectif quand on crée un programme de fidélité, c’est de faire revenir ses clients. Mais ce n’est pas le seul ! On peut avoir des objectifs en fonction de son activité, de sa zone géographique, de son ancienneté ou de la maturité de sa clientèle. 

En fait, les objectifs du programme de fidélité sont infinis ! En générant une base de clients fidèles, il devient possible de la faire fructifier de pleins de manières.

 

[.is--yellow-highlight]Exemples d’objectifs d’un programme de fidélité :[.is--yellow-highlight]

  • Augmenter la valeur générée par chaque client (panier moyen ou lifetime value)
  • Communiquer avec vos clients,
  • Comprendre vos clients grâce aux statistiques,
  • Se créer une base de données client,
  • Diffuser vos évènements au plus grand nombre,
  • Faire connaître un nouveau produit ou service en le plaçant dans les récompenses,
  • Obtenir beaucoup plus d’avis Google,
  • Augmenter la note moyenne de vos avis Google,
  • Développer votre audience sur Instagram (ou un autre réseau social),
  • Accroître la notoriété de votre marque,
  • Transférer vos clients d’un canal de vente à un autre (web-to-store).

  

2 - Choisir un [.is--yellow-highlight]type de programme de fidélité[.is--yellow-highlight]

Il existe pleins de types de systèmes de fidélité, depuis les plus rudimentaires : la carte à tamponner, avec une réduction à la 10ème visite. Et ses évolutions : la carte de fidélité physique ou dématérialisée, qui permet de rejoindre une base de données de clients fidélisés.

Pour choisir le type de votre programme de fidélité, il vous faut décider de son support :

  • La carte de fidélité imprimée permet de proposer une récompense à la dixième visite, mais elle n’intéresse plus vraiment vos clients.
  • La carte de fidélité en plastique, est très présente dans les grands magasins. Elle nécessite une logistique complexe pour les petits commerçants, et comporte beaucoup d’inconvénients (enrôlement complexe, vos clients l’oublient…).
  • Le compte fidélité dématérialisé est de loin le plus efficace des supports. Rien à montrer, il suffit de s’identifier avec son numéro de téléphone pour cumuler ses points et bénéficier de ses avantages fidélité.

 

Le compte fidélité dématérialisé est le format le plus souple. Les membres peuvent le consulter en caisse dans votre boutique, sur un écran de fidélité (tablette ou borne de commande), ou sur leur smartphone, via une webapp en ligne.

Sur la webapp, l’interface permet d’approfondir la relation avec vos clients. Ainsi, le client dispose à tout moment de ses infos, ses options de fidélité, de son niveau, de son cumul de points et ses récompenses de fidélisation à débloquer.

Vous devez aussi opter pour un type de rétribution pour chaque achat de produits ou services : des avantages, des offres spéciales, des réductions, des cadeaux, ou du cashback. Pour ce dernier, aussi appelé cagnottage, vous devrez aussi fixer le taux de cashback (généralement de 0,5% à 3%).

 

3 - Ajouter des options marketing

Une fois que vos clients sont enrôlés dans votre programme de fidélité, il vous reste l’essentiel : les réengager pour les faire revenir !

Pour cela, un bon programme de fidélité inclut plusieurs leviers de marketing. Cette stratégie permet d’animer sa base client, de renforcer la relation entre les marques et leurs clients, de générer des ventes et du chiffre d’affaires.

 

[.is--yellow-highlight]Exemples de leviers marketing d’un programme de fidélité Hey Pongo :[.is--yellow-highlight]

  • Jeux concours,
  • Campagnes SMS,
  • Sondages,
  • Évènements,
  • Parrainages,
  • Abonnements,
  • Sollicitation d’avis Google ou Trustpilot,
  • Relances automatisées par SMS,
  • Abonnement,
  • Etc…

 

Créer mon programme de fidélité avec Hey Pongo

Tous ces leviers de business sont très faciles à mettre en place avec une plateforme de fidélisation et de marketing comme Hey Pongo. 100% à la carte, notre offre de solutions est adaptée à toutes les entreprises, des commerçants indépendants aux grandes enseignes. N’attendez plus pour créer un programme de fidélité à la rentabilité maximale pour votre clientèle !

 

 

{{blog__cta-rich-fidelite="/blogpost-cta-library"}}